domingo, 13 de julho de 2008

Je dois partir ou rester.
Je vais où?
Ma esprit me garde.
Mon coeur me libére.
Chaque chemin, un doute et une certitude.
Je suis une orchestre désaccordé.
Les sons aigus sont intenses.
Mon corp frémit.
La vie habite ma peau.
Et sa voix, mes lèvres.
Je crie, mais personne écoute.
Quel est la langue d'amour,
qui je ne connais pas...

Nenhum comentário: